La plupart des courtiers immobiliers font cette erreur…Inverser les rôles

Si votre client vous a engagé pour vendre sa maison c’est qu’il a besoin de votre expertise et expérience de courtier immobilier pour ce besoin… qu’est la vente de sa propriété…même si vous débutez, c’est vous le professionnel en immobilier…vos services sont la solution.

Vous devez clarifier votre rôle dès le début de votre relation, en expliquant à vos clients comment vous allez travailler ensemble. Par exemple que vous ferez un suivi avec eux chaque mercredi à 15h, sinon vous leur donnez implicitement la permission de vous appeler 24/7 pour vous demander des comptes.

Le client est certes roi, mais vous n’êtes pas son sujet…n’acceptez pas en aucun cas une relation toxique ou le client vous mettra de la pression et sa frustration sur le dos sous prétexte qu’il est exigeant.

Douter de vos capacités et de la valeur que vous apportez au premier …(mais j’ai entendu dire que)…(Moi je veux que)…Vous fera basculer de l’autre côté en un instant…. Ne vous laissez pas entraîner…

Votre client vous engage pour votre expertise. Vous êtes l’expert en immobilier. C’est à vous de le conseiller,

C’est comme si vous suiviez une thérapie et que c’était au psy de s’allonger sur le divan ou que vous prononciez votre diagnostic médical lors de votre visite chez le docteur….Insensé n’est-ce pas…C’est tout aussi insensé que de laisser votre client jouer l’expert en immobilier alors qu’il vous a engagé justement pour cette expertise.

Ce conseil s’applique également aux consultants, coaches et tout prestataire de service.